« 5ème circonscription suite, place aux mondanités écolo-caviar | Accueil | Louviers, Anne Terlez candidate pour le MoDem »

17 mai 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a014e8b7d3443970d0168eb903402970c

Voici les sites qui parlent de Gouvernement, mi-figue mi-raisain :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

les promesses, les paroles n'ont de valeur que pour ceux qui les entendent !

François Hollande n'a jamais dit qu'il ne nommerait que quinze ministres.

Et pour cause, personne n'aurait pû croire à une stupidité pareille, un nombre aussi faible de membres du gouvernement, celà ne s'est jamais produit, et ne se produira jamais.

@ MC
Bien sûr qu'il l'a dit et redit au cours de la Campagne. Il avait parlé de 15 pôles centraux, en matière de ministères, ce qui constituerait les ministères dits régaliens et d'autres d'extrême importance. Certains devant être accompagnés de Secrétariats d'Etat, ou ministères délégués, au nombre de 7 ou 8, selon Pierre Moscovici, pendant la Campagne. Ce qui aurait fait 23 ministres au total...
Ailleurs, Nicolas Sarkozy l'avait suggéré, lui aussi, en mars.
Aux USA, 15 départements ministériels, appelés Secrétariats d'Etat.
Allemagne, 15 ou 16 ministères.
Espagne, 17 ministères
Italie entre 18 et 25 selon les gouvernements. Aucun pays de la zone euro n'a de gouvernements de plus de 30 ministères, pas plus que dans les Pays démocratiques du monde. Il faut suivre l'actualité, MC.

Le changement ...
M. Hollande a conservé une équipe de conseillers sur chaque "pôle" d'action gouvernementale en sus de l'équipe "traditionnelle" d'un président. J.M. Ayraud, comme F. Fillon est un "collaborateur" du président.
Reprocher à N. Sarkozy d'être omni-présent d'avoir installé un gouvernement bis à l'élysée, etc. était tellement fondé ... que la pratique n'est pas remise en cause.
Je m'agace (déjà) de la divergence entre les critiques de campagne et leur "concrétisation" après l'élection.
Le changement ne devrait pas être qu'une posture symbolique. Sinon en 2017, la poussée des extrèmes ne sera pas qu'une menace.
A suivre.

On est bien d'accord, François Hollande n'a jamais parlé de 15 ministres, le nombre de 23 a été "évoqué".

Et en France le nombre de membres du gouvernement n'a jamais été aussi bas que 15 et ne le sera jamais.

Vous ne trouvez qu'un exemple d'Etat à quinze "ministres" (les autres exemples sont au dessus de 15!). Ce sont les Etats-Unis, dont le fonctionnement de l'Administration fédérale et notablement différente.

Je me réjouis donc de voir que nous sommes d'accord.

@ MC
Non,pas du tout. Il avait parlé de 15 pôles centraux = 15 ministres, plus 8 secrétariats d'Etat = 23 au total. Nous sommes aujourd'hui à 17 pôles centraux, doublés par 17 ministres délégués = 34. Entre 23 et 34 il y onze ministres de plus que prévu...Mais on ne va pas chipoter la-dessus.

C'est toujours difficile à caser les familles recomposées ! J'avais bien un Ford Galaxy. Mais je l'ai vendu.

allons ne nous plaigons pas cela fait des chômeurs en moins, des emplois seniors en plus et des places pour les jeunes : il a bien parlé de pôle emploi non !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.